Lot n°022 – [AURELIUS Cornelius] – [VAN LEYDEN Lucas]

[AURELIUS Cornelius] – [VAN LEYDEN Lucas] – Estimation : entre 1500€ et 2000€

Description

Lot n°022

[HISTOIRE – PAYS-BAS]

[AURELIUS Cornelius] – [VAN LEYDEN Lucas]

Cronycke van Hollandt, Zeelandt, ende van Vrieslandt, beghinnende va[n] Adams tiden tot die geboerte ons heren Jh[es]u[m] voertgaende tot de[n] jare M.CCCCC. ende Xvij.

Leiden, Jan Seversz.[oon], 18 August 1517, 435 ff. ch.

In-4°. Pleine basane XVIIIe. Dos à 5 nerfs. Pièce de titre en déficit. Accidents aux coiffes et manque au dos. Coins émoussés. Frottements et épidermures.

Édition originale de la plus grande rareté !

Publié à Leyde en 1517, cet ouvrage, très rare en édition originale, écrit par l’humaniste hollandais Cornelius Aurelius (v. 1460-1531) et connu aujourd’hui sous le nom de « Divisiekroniek », décrit principalement l’histoire de la Hollande depuis les temps les plus anciens jusqu’à l’année 1517. Il contient également une histoire du monde, genre très populaire à la fin du Moyen Âge.

Cornelius Aurelius a compilé son livre sur la base d’une grande variété d’ouvrages historiques anciens et contemporains des Pays-Bas et de l’étranger. Sa chronique a eu une grande influence pendant très longtemps. (voir lot n° 30 )

Cette édition de 1517 est également importante du point de vue de l’histoire de l’art en raison des dizaines de gravures sur bois qu’elle contient. L’ouvrage compte en effet 239 gravures sur bois in-texte (dont 121 portraits) imprimées à partir de 110 planches de bois distinctes. Seules dix d’entre elles ont été spécialement conçues pour la “Divisiekroniek”, toutes les autres gravures sur bois ayant déjà été utilisées dans des éditions antérieures, comme par exemple la Chronique de Nuremberg de Schedel. Lucas van Leyden, un des artistes ayant plus que vraisemblablement participé à l’illustration de l’ouvrage, est connu comme le principal artiste de la Renaissance dans les Pays-Bas du Nord, notamment par ses peintures, mais la composition et le cadre architectural de ses gravures témoignent également de son talent. Certaines des gravures sont également attribuées à Jacob Cornelisz van Oostsanen et à Cornelis Engebrechtsz.

Exemplaire malheureusement incomplet de la page de titre (remplacée par un page de titre manuscrite) et de 17 ff. (3, 4 (ces 2 ff. remplacés par une copie manuscrite), 26, 28, 51, 163, 173, 195, 281, 341, 365, 366, 367, 368, 369, 434 et 435). Plusieurs ff. dér. Premiers et derniers ff. restaurés en marge, avec parfois pertes de texte. Mouillures. En l’état.

Estimation : entre 1500€ et 2000€

×