Lot n°040 – OCCHAMUS Gulielmus [OCKHAM Guillaume d’]

OCCHAMUS Gulielmus [OCKHAM Guillaume d’] – Estimation : entre 800€ et 1000€

Description

Lot n°040

[PHILOSOPHIE]

OCCHAMUS Gulielmus [OCKHAM Guillaume d’]

Gulielmi Occhami, doctoris invincibilis et nominalium principis, Summa totius logicae

Oxoniae [Oxford], Typis L. L. Acad. Typog. Impensis J. Crosley, 1675, [8] ff. + 556 pp. + [11] ff.

In-8°.

Pleine basane d’époque. Dos à 5 nerfs cloisonné et richement orné. Auteur et titre en lettres dorées. Mors du 1er plat fendu, coiffe de tête absente, manque de cuir au dos, basane très usée. Reliure solide. Tranches marbrées. Avec un ex-libris du Collège jésuite de Rennes imprimé et daté de 1686, contrecollé à la page de titre, un ex-dono manuscrit en page de titre et un autre ex-libris imprimé fin XIXe siècle.

Édition anglaise de toute rareté ! On la doit à Obadiah Walker (1616-1699), maître de l’University College d’Oxford et figure de premier plan au sein des cercles universitaires. Selon Falconer Madan (Oxford Books, III, 3067), « [this book] is a reprint in a form cleared of all abbreviations, of Occam’s logic.» Sauf erreur, et à croire Worldcat, il semble que cette édition soit néanmoins la toute première édition anglaise de la Summa totius logicae. La 1ère édition est parisienne et date de 1488, suivie de nombreuses éditions italiennes, françaises et allemandes de la fin du XVe jusqu’au milieu du XVIIe. Mais pas d’édition anglaise apparemment, aussi étrange que cela soit…

Par ailleurs, la British Library relève la présence dans les bibliothèques publiques de seulement 12 exemplaires de cette édition : 9 exemplaires en Angleterre (Londres, British Library (1 ex.), Cambridge (2 ex.) et bien sûr, Oxford (6 ex.)), 2 aux USA (University of Iowa et University of Pennsylvania) et 1 en Allemagne à Göttingen (Niedersachsische Staats- und Universitatsbibliothek).

Enfin, est-il besoin d’ajouter qu’aucun autre exemplaire n’a été présenté en vente publique depuis des décennies ?

Cette oeuvre majeure de Guillaume d’Ockham (c. 1285 – 1347), écrite en 1323, influencera fortement la constitution de la logique moderne. Ce traité de logique est divisé en 3 parties : la première consacrée aux « termes », la seconde aux « propositions », la dernière aux « inférences ».

Guillaume d’Ockham fut un philosophe, logicien et théologien anglais, membre de l’ordre franciscain, considéré comme le représentant le plus éminent de l’école scolastique nominaliste, principale concurrente des écoles thomiste et scotiste. On voit parfois dans la philosophie d’Ockham la préfiguration de la science moderne, de l’empirisme anglais ainsi que de la philosophie analytique contemporaine, car elle insiste surtout sur les faits et sur le type de raisonnement utilisé dans le discours rationnel, au détriment d’une spéculation métaphysique sur les essences.

RARISSIME ÉDITION !

Estimation : entre 800€ et 1000€

×